ActualitésSanté

Hépatite B et C : 200 fidèles de la mosquée de Port-Bouët dépistés

L’ONG Vie et Santé Côte d’Ivoire en accord avec la mosquée de l’aéroport a organisé une journée de sensibilisation et de dépistage contre les hépatites B et C. Cette 2ème action sanitaire a eu lieu ce samedi 20 février 2021 dans la commune de Port-Bouët.

Porté par son slogan « Ensemble ajoutons de la vie aux années », l’ONG Vie et Santé Côte d’Ivoire réalise un combat remarquable pour administrer des soins de santé aux couches les plus vulnérables. Dans cette optique, elle a fait de la lutte contre les hépatites B et C une priorité absolue. Pour cette seconde offensive, l’ONG a choisi de dépister l’association des femmes issue de la communauté musulmane de la mosquée de l’aéroport.

« Nous avons initié cette campagne parce que nous nous sommes rendus compte que la population n’est pas assez informée de cette maladie. Il y a des parents qui sont décédés de cette maladie sans le savoir » a notifiée Diabaté Karidja, membre de cette ONG.

200 personnes ont effectué le déplacement pour venir s’enquérir des facteurs et répercussions de cette maladie et également savoir ce qu’il en est de leur état personnel.

Fidèle musulmane de la mosquée de l’aéroport, madame Doumbia né Touré Aissata raconte : « Avec mon âge, je préfère venir me faire dépister pour savoir où j’en suis et me faire soigner au cas où je suis affecté ». Dépisté à l’hépatite B, Touré Ismaël quant à lui estime : « c’est une belle initiative dans la mesure où il s’agit de notre santé » .

Maitre Fatou Fadika Coulibaly, présidente-coordinatrice de l’ONG Vie et Santé Côte d’Ivoire

La présidente-coordinatrice de l’ONG Vie et Santé C.I, maitre Fatou Fadika Coulibaly, a évoqué le manque cruel de connaissance des ivoiriens à l’égard de cette maladie, ce qui peut constituer un accroissement quasiment inévitable de ce virus. La sensibilisation entamée par cette structure prend donc tout son sens :

« 13% de la population ivoirienne est infecté de l’hépatite. Cependant 90% d’entre elles ignorent qu’elles portent cette maladie. Parmi eux 33% auraient reçu cette maladie à la naissance » a-t-elle rappelée.

La vaccination et le dépistage constituent un moyen de lutte efficient. Les résultats seront disponibles dans deux semaines pour les personnes dépistées.

Abdoul Hakim Oduloyé

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page