Actualités

ODD : La FAO et l’UNESCO fusionnent pour réduire le taux d’analphabète en Côte d’Ivoire

Les représentants respectifs de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la représentante et cheffe du Bureau de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture en Côte d’Ivoire (UNESCO), Samy Gaiji et Anne Lemaistre ont échangé sur la question du renforcement de l’alphabétisation (ODD4) des bénéficiaires de projets. Cette rencontre initiée le 03 mars, s’inscrit dans le cadre de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) en Côte d’Ivoire.

Considéré comme un des freins majeurs au développement et à l’autonomisation des femmes, le faible taux d’analphabétisme en milieu rural et chez les femmes constitue l’un des leviers prioritaires de ces différents organismes à en croire leurs responsables.

En effet, l’UNESCO vient d’achever un projet pilote dans la région du Poro (Nord de la Côte d’Ivoire) où elle a pu évaluer l’impact de l’alphabétisation fonctionnelle sur les bénéficiaires. Cette étude d’impact a démontré la pertinence de cette intervention ainsi que l’impact généré chez les femmes en milieu rural.

Pour sa part la FAO, exécute des projets innovants dans diverses régions et domaines agricoles pour lesquels la notion de genre était un indicateur transversal dominant. A cet effet, ces échanges ont permis à la FAO de considérer cette dimension de l’alphabétisation dans la formulation de tous les nouveaux projets de la FAO en Côte d’Ivoire.

Aussi les deux représentants ont-ils envisagé de collaborer conjointement autour de projets dans les régions fortement impactées par ce phénomène. L’accent sera mis dans un premier temps sur l’institutionnalisation de la thématique alphabétisation couplée à celle du genre dans tous les projets de la FAO au travers d’indicateur de convergence.

Rappelons que la coopération entre la FAO et l’UNESCO couvre un large éventail d’activités intéressant les deux Organisations. On compte à présent plus de vingt domaines de collaboration, outre les nouvelles initiatives dont s’occupent treize unités techniques de la FAO et leurs homologues à l’UNESCO, qui ont trait à la lutte contre la pauvreté, à la sécurité alimentaire et au développement durable.

Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page